Faits Historiques

Manuel Amador Guerrero est présenté comme un des leaders de la « nationalité panaméenne » bien qu’il ne soit pas né sur l'isthme. Il est né à Turbaco, près de Carthagène, le 30 juillet 1833 et descendait d'un lignage contradictoire : Manuel Guerrero, son grand-père maternel, était à la tête de l'insurrection des prisonniers espagnols qui, en 1815, durant le siège de Carthagène par Pablo Morilllo, avaient fermé les portes de la muraille de Santo Domingo aux patriotes.

Le 15 avril 1856, un américain du nom de Jack Olivier, visiblement en état d'ébriété et accompagné de trois ou quatre autres américains, décida d'acheter une tranche de pastèque à José Manuel Luna, une tranche qu'il mangeât et pour laquelle il refusa même de payer un real (5 centimes de dollar). L’incident généra une grande discussion qui prit court lorsqu'Olivier sortit une arme et tira sur un résident avant de quitter les lieux.

Victoriano Lorenzo était un caudillo populaire à la tête des guérillas contre le gouvernement conservateur à partir d'octobre 1900. Après la défaite des libéraux sur le pont de Calidonia, il a établi son quartier général à Negrita (Coclé). Il a ensuite participé à la prise de différents villages de l'intérieur du territoire de l’isthme et a combattu le gouvernement sur la ligne de chemin de fer.

 

José Agustín Arango 

Né Don José Agustín Arango de père cubain et de mère originaire de l'isthme dans la ville de Panama le 24 février 1841 et décédé le 10 mai 1909. Il était le Secrétaire des Affaires étrangères de l'actuelle République du Panama, le pays qui fut le fruit de son esprit et de ses efforts. 

La fleur nationale du Panama est la « Fleur du Saint-Esprit », une orchidée dont le nom scientifique est Peristeria Elata. Elle possède un attrait particulier, car elle a une petite colombe blanche avec les ailes déployées au cœur de ses pétales.

Page 1 sur 3