Hymne national du Panama

L'hymne national ainsi que le drapeau et le blason du Panama furent adoptés comme symboles de la patrie sous la Loi No.34 du 15 décembre 1949. Bien que l’hymne soit un symbole de la patrie, sa célébration est négligée. Pour ceux qui ne le savent pas, la Loi No.71 du 11 novembre 1955 établit la date du 1er novembre comme « Journée de l'hymne national ».

Selon les récits historiques, la première interprétation de l’hymne national du Panama était presque une improvisation. Elle a eu lieu en 1903 à l’occasion de la visite de William I. Buchanan, le premier ambassadeur et ministre plénipotentiaire des États-Unis au Panama qui allait se présenter devant le conseil gouvernemental provisoire.

Durant la réunion protocolaire, ils devaient interpréter les hymnes de chaque pays et c'est ainsi qu'a été choisi l'hymne du Panama.

L'hymne du Panama était une chanson très populaire utilisée dans les écoles, mais il fallait que le pays ait un hymne propre. Santos Jorge, qui devait interpréter l'hymne, demanda dès lors à Jerónimo de la Ossa de composer un hymne. Ce qu'il fut. Néanmoins, ce n'est pas la même chanson que l'on joue aujourd'hui. Et les historiens n'ont pas encore identifié les personnes responsables des changements.

En 1906, l'Assemblée nationale adopte provisoirement l'hymne sous la Loi No.39, car il était prévu d’organiser un concours afin de choisir la nouvelle composition, mais le peuple panaméen a choisi l'hymne avec lequel il était le plus familier. Plus tard, dans la Constitution de 1941 qui inclut un article qui adoptera de manière définitive ledit hymne national.