Le Panama exporte des poivrons aux États-Unis

La plus grande usine d'Amérique latine de production de poivrons en environnement contrôlé se trouve à Potrerillos Arriba dans la province de Chiriquí. Le premier conteneur de 22 000 livres (9979 kg) de poivrons rouges, jaunes et orange est parti de l'usine pour le port Everglades à Miami lundi dernier. Ce qui est un événement marquant dans les livres de l'exportation agricole du Panama.

Le pays a signé en mai 2012 un protocole phytosanitaire avec les États-Unis ouvrant les portes de l'exportation agricole locale et permettant d'envoyer des papayes, des poivrons et des tomates frais sur le marché américain. L'entreprise Veggie Fresh a profité de cette nouvelle opportunité afin de réaliser un nouveau partenariat. L’entreprise utilise la culture hydroponique (agriculture hors-sol) et dispose de serres d’une superficie totale de dix hectares. 

Veggie Fresh possède neuf serres dont les récoltes sont différenciées par des paniers de couleurs. L'usine d'empaquetage dispose d'équipes de contrôle garantissant un produit sans insecte. L'entreprise projette d'envoyer aux États-Unis 40 000 livres (18 143,71 kg) de poivrons par semaine répartis dans des caisses de 11,5 livres (5,22 kg).

Le poids moyen par poivron produit par Veggie Fresh est d'environ 200 grammes. À partir de 2014, la récolte commencera le 1er octobre et se terminera au 31 mai de l'année suivante. Selon Villarreal, ce cycle est plus favorable, car il couvre les huit mois durant lesquels ses principaux concurrents, le Mexique et le Canada, ne produisent pas.

Nous essayons de changer la manière de faire les choses et de stimuler le secteur primaire également afin de maintenir la démocratie et la gouvernabilité du Panama, car il faut stimuler le développement du pays de manière intégrale.