Le Panama et l'Institut Cervantes ont signé un accord concernant le Congrès de la langue espagnole

Le gouvernement du Panama et l'Institut Cervantes ont signé aujourd'hui un accord concernant la célébration du 6e Congrès international de la langue espagnole qui se déroulera du 20 au 23 octobre dans la capitale du Panama et qui sera intitulé « El espagnol en el libro : del Atlántico al Mar del Sur » (La langue espagnole et le livre : de l'Atlantique à la Mer du Sud). Les Rois d'Espagne seront également présents lors de cet événement.

La convention fut signée par Lucy Molinar, la ministre de l'Éducation du Panama, et Víctor García, le directeur de l'Institut Cervantes, en présence de José Manuel Blecua, le directeur de l’Académie royale espagnole.

García de la Concha a déclaré à l’agence ACAN-EFE que les Rois d'Espagne « seront présents » au Panama afin de présider le Congrès international, comme ils l'ont fait depuis l'organisation du premier congrès en 1997.

« Leurs Altesses Royales seront présentes, en cette occasion, car les dates du congrès coïncident avec celles du Sommet ibéro-américain », qui se tiendra les 18 et19 octobre prochain, « mais même si les dates ne concordent pas exactement Leurs Altesses Royales se déplaceront tout de même pour présider le congrès » de la langue espagnole, a ajouté García de la Concha.

Le Sommet ibéro-américain et le Congrès international de la langue espagnole s'inscrivent tous deux dans le cadre des événements de commémoration de la découverte de la Mer du Sud (océan Pacifique) par l'Espagnol Vasco Núñez de Balboa.

Le directeur de l'Institut Cervantes a déclaré que l'organisation de congrès internationaux de la langue espagnole est un élément décisif afin que les « hispanophones » prennent conscience de la richesse de la langue espagnole et de leur responsabilité en tant que « coparticipant et copropriétaire » de leur langue.

« Chaque génération reçoit un patrimoine linguistique plus riche et c’est la responsabilité de chaque génération de l'enrichir encore pour les générations à venir», a indiqué García de la Concha après la signature de l'accord.

En ce qui concerne les thèmes des livres et du développement technologique, le directeur de l'Institut Cervantes a déclaré à l’agence ACAN-EFE que le monde vit aujourd'hui un « croisement de systèmes », dans lequel le livre papier a pour nouveau rôle d’« élargir » encore plus le chemin de la communication.