La croissance des croisières se maintient dans le secteur du tourisme

L'arrivée de croisières est restée un élément important pour l'industrie du tourisme du Panama au cours de ces dernières années. En 2013, ce segment de l’industrie du tourisme a eu un impact économique de plus de 45 millions de dollars sur l'économie nationale. Les différents ports du Panama accueillent en moyenne 135 croisières par an.

Les statistiques de l'Autorité du Tourisme de Panama (ATP) indiquent que durant le mois de novembre 2013, le débarquement de passagers de croisières a atteint le nombre de 301 149 visiteurs, soit une augmentation de 9,2 % et 25 470 touristes de plus qu'en 2012.

Selon une enquête menée par les experts de la Florida-Caribbean Cruises Association (FCCA), chaque passager débarquant dans un port dépense en moyenne 125 dollars par jour.

Plus de 21 navires de croisières sont attendus dans le courant de ce mois de janvier. Le port de Colón 2000 connaîtra la plus grande activité avec l’arrivée de 19 croisières. Le port est situé à l'entrée du canal sur les berges de la ville de Colón.

Le port permet aux croisiéristes d’allier des visites des écluses et de la zone d'élargissement du canal de Panama à des tours shopping dans les centres commerciaux en proposant des transferts en autobus et en trains à travers l’isthme.

Parmi les principaux navires de croisières qui transiteront par Colón 2000, il convient de mentionner l'Equinox et le Century de Celebrity Cruises ainsi que le Coral et l'Island de Princess Cruises. Les deux derniers prévoyant des itinéraires allant aux écluses de Gatún et revenant au Port de Colón.

Le Vision of the Seas de Royal Caribbean prévoit au total 4 départs depuis le port des Caraïbes, à raison d’un départ chaque samedi du mois de janvier.

En outre, le port de Colón 2000 a pour sa part reçu le prix de la compagnie Princess Cruises en récompense de ses excellents services.

Augusto Terracina, directeur dans le secteur du tourisme de croisières, a indiqué qu'après 12 ans d'opérations, la main-d'œuvre coloniale a développé une certaine discipline et s'est engagée dans son travail. De plus, les services, la sécurité, la main-d'œuvre des ports et les coffres ont, entre autres services, été améliorés.

Ernesto Orillac, le sous-directeur de l'ATP, a indiqué que le canal de Panama est une attraction importante pour les croisiéristes et que les chiffres traités indiquent que 85 % des passagers sont nord-américains.

Source : www.elsiglo.com