La pollera

Une tenue remarquable qui projette splendeur, couleur et élégance et qui est considérée comme le plus beau costume traditionnel au monde. La pollera est réalisée entièrement à la main par des couturières, un travail qui comprend l’élaboration de la tenue, le choix du style et des motifs et la confection. Parmi les styles de polleras les plus populaires, il convient de mentionner : la pollera de gala blanca ou pollera santeña, la pollera montuna, la pollera con labores, la basquiña et la pollera tireada.

La pollera est composée de deux pièces importantes, une blouse et une jupe longue,confectionnées dans une étoffe fine.

Cette tradition continue à se développer dans la péninsule d'Azuero, qui comprend les villages de Herrera et de Los Santos et une partie de la province de Veraguas, une région qui est, jusqu'à présent, parvenue à conserver l'authenticité de la confection de cette tenue, un travail minutieux et ardu réalisé à la main par des couturières.

La pollera est confectionnée dans des étoffes de fibres ou de coton.

Fibres : toile de lin, toile de coco, batiste de lin, mousseline tachetée.

Coton : percale, tela confusa (toile de coton bleue ou violette), opal (toile de coton lisse et fleurie), anjeo (tissu de coton grossier) et zaraza (toile de coton fleurie et colorée), entre autres.

Toutes les Panaméennes rêvent de porter la pollera, car elle symbolise la fierté des coutumes et des traditions qui enrichissent l'isthme.

Il est important de souligner que selon le style, le type et la catégorie, la pollera peut être de différentes couleurs, comme c’est également le cas des tembleques et des chaussures.