Les lauréats du festival du cinéma du Panama

 

Par Dafydd Young

Les amateurs de cinéma panaméen auront beaucoup à faire quand le premier Festival International de Cinéma de Panama ouvrira ses portes, du 26 avril au 2 mai de cette année. 

Le Festival International de Cinéma de Panama (IFF Panama) a révélé 5O films qui seront appréciés par les panaméens et les étrangers qui seront à Panama. Des films brésiliens, cubains, péruviens, portugais et argentins qui ont été récompensés dans les festivals de cinéma les pus prestigieux du monde, comme ceux de Cannes, Toronto, Sundance ou San Sebastián.

Le lancement officiel du film d’horreur satyrique «Juan de los Muertos » qui a conquis la précédente édition du Festival International de cinéma  de La Havane, sera sur les écrans panaméens pour essayer de gagner le public avec son humour noir irrévérencieux. De la même manière, la vie du footballeur polémique brésilien, Heleno de Freitas, aura son entrée triomphale sur le tapis rouge, en cette première édition de l’IFF de Panama. Le film, dirigé  par José Henrique Fonseca, raconte les vies de Rodrigo Santoro y Angie Cepeda.  Un des films les plus primés aux Festivals Internationaux, l’année précédente, le film argentin « Las Acacias », de Pablo Giorgelli, arrivera sur les écrans de la ville de Panama, accompagné par l’opéra Guatémaltèque « Distancia », réalisé par Sergio Ramírez.

“Pendant une semaine, l’IFF de Panama projettera 50 films du monde entier, lesquels ont été montrés et /ou récompensés dans les festivals de cinéma les plus prestigieux, permettant au pays de devenir la principale attraction touristique et culturelle de la région”, commente Henk Van Der Kolk, le directeur de l’IFF de Panama.  

Le festival accueillera également une impressionnante sélection des producteurs et des directeurs de cinéma les plus connus.   

Ce sera un excellent début pour atteindre l’objectif du festival, qui consiste à diffuser les meilleurs films internationaux au Panama ; cela aidera également à promouvoir la culture dans le pays, à développer les industries locales, et encourager l’éducation cinématographique. 

C’est une ambition très forte, mais Henk l’a déjà fait auparavant. En tant que Co-fondateur du Festival de Cinéma de Toronto il y a 38 ans, il a vu grandir ce festival et l’a vu devenir un des événements cinématographiques les plus prestigieux au monde, générant des millions de dollars pour l’économie locale.  

En attendant, la productrice de cinéma de Hollywood, Raffaella de Laurentiis, a manifesté son soutien à la réalisation de l’IFF de Panama et a reconnu que le pays était un territoire idéal pour réaliser n’importe quel type de film.

De Laurentiis, connue dans le milieu du cinéma pour être la productrice de films avec Arnold Schwarzenegger comme  « Conan le Barbare » et «  Conan le Destructeur »; « Duna », de David Lynch, « La dernière Légion », avec Colin Firth et Aishwarya Ray et «  Le Royaume Interdit » avec Jet Li et Jackie Chan, fait éloge à l’initiative de réaliser un festival de cinéma qui se convertit en une rencontre culturelle de la région pour montrer des propositions nouvelles du cinéma pour le monde entier. “L’idée d’un festival comme l’ IFF de Panama me paraît très bonne, puisque le pays offre de grands avantages en étant à la fois au centre du continent américain et une grande plateforme pour affaires”, a commenté De Laurentiis pendant son séjour au Panama.

De la même manière, la productrice et membre honoraire de l’Assemblée des Directeurs de l’IFF de Panama, fille du cinéaste légendaire Dino De Laurentiis et de l’illustre actrice italienne Silvana Mangano, De Laurentiis complimente les  avantages qu’offre le pays pour la réalisation de films.  “Je ne crois pas que le que le monde se rende compte que Panama existe pour faire des films. La ville est fantastique, les lieux, la mer, les îles… c’est un pays fantastique. » Je pense que le Panama est idéal pour n’importe quel type de film. On peut recréer ici des paysages d’Amérique du Sud, des fleuves, des mers. J’aime beaucoup le Panama … Je suis ravie. »