Bocas Del Toro, La Séduction des Caraïbes Panaméennes

Bocas del Toro est un archipel frappant, enclavé dans la Mer des Caraïbes. Il séduit par la combinaison de ses espèces marines, ses récifs coralliens et ses plages aux eaux turquoises et cristallines. Situé au Nord-est du Panama, à côté du Costa Rica, Bocas Del Toro réunit sept îles - en plus de deux cents îlots et cinquante îlots rocheux - . L’île la plus populaire et la plus visitée est l’île Colón, avec sa ville de Bocas, capitale de la province qui porte le même nom. 

C’est un centre touristique pittoresque et actif. La majorité des constructions sont en bois et peintes en couleurs vives, elles sont installées sur un quai qui débouche sur la mer. Au lieu d’automobiles, beaucoup de touristes, comme les locaux utilisent des canots pour se déplacer au quotidien. Malgré les allers et venues continuels des embarcations, les eaux sont si transparentes qu’on y voit les poissons et les étoiles de mer juste en se penchant au-dessus de la mer. Il y a beaucoup de bars, de restaurants et de magasins d’artisanat concentrés dans les maisons de l’avenue centrale, où circulent peu de voitures mais beaucoup de bicyclettes. Tout est très rustique et naturel, bien caribéen. L’offre hôtelière est multiple, de toutes catégories et pour toutes les bourses, à partir de 10 dollars par personne. Bien que le Panama ait sa propre monnaie, le Balboa, le dollar est la monnaie courante à usage légal. La relation entretenue par le Panama avec les Etats-Unis a été compliquée et controversée au cours de l’histoire, et aujourd’hui l’influence culturelle et économique des Etats-Unis est évidente et s’exprime par la présence de nombreux ressortissants nord-américains installés ou simplement de passage, une population touristique majoritaire, qui convertit le Panama en une zone bilingue. Comment y aller Une ligne intérieure propose des vols d’une heure depuis l’Aéroport International de Tocumen au Panama. On peut également s’y rendre par la route. Le bus sort du terminal de Albrook et le trajet dure 10 heures. Vous arrivez dans un petit village sans prétention : Almirante, où durant toute la journée des bateaux-taxis assurent des liaisons d’une demi-heure jusqu’à Bocas. En général, les visiteurs s’installent à Bocas et de là partent en excursion, mais il est possible de dormir sur les îles voisines – comme celle de Bastimentos , la seconde plus grande île, plus au calme – dans des hôtels qui tous possèdent une architecture typique, sur pilotis, et enclavés sur la mer. Les excursions Bien que chaque excursion ait une spécifité propre – réaliser une observation d’oiseaux ou de dauphins, pratiquer des sports aquatiques, comme la plongée avec tuba, le ski nautique, bateau à rame ou à voile – Bocas possède une diversité de plages et de paysages auxquels il est difficile de résister. Les immanquables sont – pour un coût moyen de 25 dollars chacune – Bocas del Dago, l’île des los Pájaros, la plage Starfish et l’île Bastimentos avec les plages de Red Frog et de Cayo Zapatillas. Bocas del Drago Elle a été le premier point d’ancrage de Christophe Colomb pendant son dernier voyage vers le Nouveau Monde. Elle est située sur la même île que le village e Bocas, mais à son extrême opposé. Elle jouit de plages d’eau cristalline, et de sentiers idéaux pour des promenades de détente. Îles de los Pájaros ( = île aux oiseaux ) A seulement quelques minutes en bateau de Bocas del Drago, cette île émerge ; elle abrite de nombreuses espèces d’oiseaux qui y cohabitent. Il est impossible d’y débarquer mais on peut observer les oiseaux depuis l’embarcation. La plage Starfish Les eaux tranquilles et cristallines laissent entrevoir des fonds tapissés d’étoiles de mer de différentes tailles. On ne peut pas les sortir à la surface de l’eau ni les toucher car elles mourraient immédiatement. La plage est animée, il y a deux bars où les visiteurs peuvent se rendre en bateau, en canot à moteur ou en taxi de mer. La plage Red Frog Située à l’intérieur du Parc National Marin des Îles Bastimentos, c’est une plage sauvage extrêmement belle, bercée par la houle et abritant une végétation dense. Idéale pour se promener sur la côte. Un escalier rustique de bois grimpe, attaché au rocher, jusqu’à un mirador qui offre une vue stupéfiante sur la mer. L’île Zapatilla Elle fait partie du Parc Marin de Bastimentos. Elle est la représentation idéale du paradis tropical caribéen, sans aucune construction si ce n’est quelques unes de style Robinson Crusoe. Le climat Le climat de Bocas est un climat tropical, avec une température moyenne de 27°. Les saisons ne se différencient pas par la température, mais par les pluies. La période idéale pour s’y rendre est pendant les mois secs février, mars et avril ; septembre et octobre-. Bien qu’un paradis reste un paradis, avec ou sans pluie. Plus d’informations : www.bocasdeltoro.com