Cri d'indépendance de la Villa de Los Santos.

 

Date: le 10 novembre 1821.

Le cri d'indépendance a d'abord été lancé dans la province de Los Santos, carla ville de Panama était très attachée à la couronne, et plus particulièrement à l’idée que l'Espagne pourrait leur accorder certains privilèges commerciaux après que la ville ait été nommée la « Loyale et très noble ville de Panama ». Mais en se rendant compte que les promesses ne se réaliseraient pas, la ville s'est alliée au mouvement indépendantiste.

Le cri de Rufina

Rufina Alfaro était une belle jeune femme ayant conquis la sympathie des soldats espagnols du quartier général de la Villa de Los Santos. Le chef du campement la considérait comme une confidente et lui permettait d'entrer dans l'enceinte pour discuter.

Profitant de la relation qui existait entre la jeune femme et les soldats, Don Segundo de Villarreal, leader politique des citoyens de La Villa, convoqua Rufina Alfaro ainsi qu’un groupe de volontaires à une réunion à l’extérieur du village. Don Segundo Villarreal demanda une faveur à Rufina ; elle devait épier le quartier général des soldats espagnols. Rufina connaissait le ressentiment populaire profond à l’égard de la couronne, et cela l'a convaincue d'agir rapidement en gage de soutien au mouvement indépendantiste. Elle profitait des rencontres avec les soldats espagnols pour recueillir des informations et ainsi aider le mouvement sans effusion de sang.

En suivant les instructions de Don Segundo, Rufina entra dans le quartier général des soldats espagnols et s’apercevant que les soldats n’étaient pas sur leurs gardes : certains parlaient, d'autres jouaient, et leurs armes n'étaient pas préparées… Elle sortit et donna le signal aux conspirateurs de prendre la ville et d’encercler le quartier général de l’armée espagnole. La prise de la ville s'est faite à coup de pierres et de bâtons, sans résistance de la part des soldats et s'est achevée le 10 novembre 1821, lorsque les armes sont passées aux mains du peuple. Rufina était à la tête de la marche et elle scandait « Vive la liberté ».

L’événement est connu en tant que « Cri d’indépendance de la Villa de Los Santos ». Ce fut la première étape du soulèvement des différentes villes de l'isthme qui s’achèvera par la Déclaration de l'indépendance du Panama, le 28 novembre 1821.

La principale activité qui aura lieu dans ce district est le défilé municipal qui partira de la rue Simón Bolívar. Il sera régi par les normes du ministère de l'Éducation données tout particulièrement aux délégations des écoles et à leurs orchestres qui participeront au défilé.