Des « Sombreros Pintados » aux itinéraires historiques, créations de nouvelles routes pour découvrir un Panama plus authentique.

Les offres touristiques visent à faire connaître les sites parcourus par le conquistador Vasco Núñez de Balboa ainsi que l'artisanat local.

 Ville de Panama, le 29 juillet 2013. – Le Panama fait la promotion d'itinéraires touristiques visant à faire connaître les régions rurales et les paysages les plus boisés et les moins connus du pays. Suivre les traces de Vasco Núñez de Balboa, le découvreur de l'océan Pacifique et se familiariser avec l'artisanat et la culture des provinces centrales du pays sont les nouvelles offres touristiques de cette destination d'Amérique centrale.

À la découverte de l'artisanat et de la culture rurale

La route du « Sombrero Pintado » (chapeau « panama ») traverse la province de Cloclé et permet aux touristes de se familiariser avec l'artisanat, la culture et la gastronomie de la région. Développée par l'Organisation des Nations Unies pour le développement industriel (ONUDI), la route a pour élément principal et comme dénominateur commun le célèbre chapeau « pintado », fabriqué entièrement de manière artisanale et à partir de fibres végétales de papyrus, de palme ou d’agave. La couleur sombre caractéristique de certaines des lignes du chapeau est obtenue à partir de feuilles d’arbre trompette, les feuilles étant bouillies avec les fibres.

Grâce à cette initiative promotionnelle, les paysans-artisans ont la possibilité de promouvoir les zones rurales, les paysages, le climat agréable de la région ainsi que ses attractions au travers de l'artisanat et des produits agricoles. Parmi les différentes destinations de la route, il convient de mentionner les communautés de Vaquilla, Pajonal et Membrillo où l'on retrouve également d'autres types d'artisanats comme la pierre de savon, unique au Panama, ainsi que les communautés de El Águila et de Machuca. Les communautés sont reliées entre elles par une voie principale le long de laquelle se trouvent différents villages où les visiteurs pourront se détendre et découvrir la culture rurale.

Sur les traces du découvreur de l'océan Pacifique.

Le Panama propose un voyage à travers l'histoire et une aventure pour les passionnés d'excursions et d'émotions. Il a 500 ans, en 1513, Vasco Núñez de Balboa découvrait la « mer du Sud » après avoir traversé l'Isthme de Panama. La découverte de l'océan Pacifique avait alors permis de mieux connaître la géographie de la planète et avait inauguré une nouvelle étape du commerce mondiale.

La présence du conquistador est palpable dans la ville de Panama et en navigant sur l'océan Pacifique parmi près de 200 îles paradisiaques, dont les îles de l'archipel de Las Perlas qui dispose d'une grande richesse marine. Toutefois, il est recommandé que toute personne souhaitant continuer la route dans la région du Darién soit accompagnée par un guide professionnel, car il s'agit d'une région boisée et d'une des forêts les moins pénétrables au monde, sans sentiers ni routes. L'humidité et les températures élevées ainsi que les insectes et la faune locale sont autant d'adversaires redoutables dans ce territoire peuplé des tribus autochtones Kunas et Embera-Wounan.

Source :  Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Photo: Andrés Villa