Le Parc national général Omar Torrijos Herrera est situé à El Cope au nord de la province de Coclé. Le Cerro Peña Blanca qui culmine à plus de 1 314 mètres d'altitude est le sommet le plus élevé du parc.

Le parc s'étend jusqu'à l’océan Pacifique et comprend une forêt tropicale montagneuse au climat caribéen agréable. Il est logé entre ses principaux cours d'eau, dont le Río San Juan, le Río Belén, le Rió El Grande et le Río Nombre de Dios.

Le parc abrite de nombreux mammifères tels que l'oncille, le jaguar, le cerf de Virginie, ainsi qu’une abondante flore qui constituent le cadre de vues panoramiques magnifiques. 

 

Sentier Camino del Chorro - El Tiffe

Informations sur le sentier :

Type de sentier : Aller-retour
Durée : 4-6 heures jusqu'à El Tiffe (aller) et 5-7 heures (retour) - Il est conseillé de camper dans la communauté de Caño Sucio et de rentrer le lendemain
Distance : 11,8 km (7,3 miles) jusqu'à El Tiffe - 23,6 km (14,6 miles) aller-retour
Descente : 1 132 m (3 713 ft)
Altitude max : 905 m (2 969 ft)
Attractions : Visites, forêt, communauté, rivière, cascade, faune et flore sauvages
Activités : Randonnée, observation de la faune et de la flore, camping, se baigner dans le Río Blanco
Fréquentation : Haute (utilisation communautaire)
Niveau de difficulté : Difficile

La randonnée sur ce sentier requiert une bonne condition physique. Les pistes peuvent traverser des zones accidentées où le sentier n'est pas balisé ou traverser des terrains très pentus qui requièrent une certaine habilité.

Recommandations :

  • Partez avec un guide. Consultez la section « Horaire, tarifs et guides locaux » pour plus d'informations sur les guides.
  • C'est une randonnée de deux jours, ce n'est pas très agréable à réaliser en solitaire.
  • Prévoyez de visiter El Tiffe le premier jour. Il est bien plus agréable de se baigner dans les eaux fraiches après une randonnée que juste avant de reprendre la route.
  • Prévoyez de commencer votre randonnée le plus tôt possible les deux jours.
  • S'il pleut, faites attention à la montée des eaux du Río Blanco.

N'oubliez pas d'emporter : une bouteille d'eau, des chaussures de marche avec de bonnes semelles ou des chaussures de randonnée (ne faites pas la randonnée en sandales), des vêtements légers, un imperméable (en saison de pluies), un répulsif pour insectes, de la nourriture en fonction de vos besoins, un chapeau ou de la crème solaire et un hamac ou une tente pour camper.

Pour plus d'informations : www.caminandopanama.org


Ver mapa más grande

Au Parc national Sarigua

Written by jeudi, 10 juillet 2014 09:02

Au Parc national Sarigua, situé dans la province d'Herrera entre les fleuves Santa María et Parita, vous découvrirez une grande plaine dans une zone déforestée durant le 20e siècle.

Les pluies, les vents et les marées sont responsables de l’érosion, qui a fait de cette région la région la plus aride du pays lui donnant des allures de désert.

Le désert de Sarigua est devenu un centre d'étude anthropologique où l'on peut admirer les vestiges archéologiques les plus anciens du Panama remontant à plus de 11 000 ans. Vous y trouverez aussi un petit village qui remonte à 5 000 à 1 500 ans. 


Ver mapa más grande

Le Parc nationale Cerro Hoya

Written by jeudi, 10 juillet 2014 08:59

Le Parc nationale Cerro Hoya a été créé sur la côte de l'océan Pacifique au sud-ouest de la péninsule d'Azuero à une altitude de 1 559 m.

Le parc est composé de roches anciennes d'origine volcanique et dispose d'un climat variable. D’importants cours d'eau y prennent leur source tels que le Tonosí et le Guánico, entre autres, et forment des cascades ou des puits d'eau. Le parc est une zone protégée s’étendant du littoral du Río Ventana à l'île Restingue.

Cette forêt tropicale abrite différentes espèces d'arbres comme l'acajou, le chêne et le fromager qui sont le refuge d’oiseaux, dont le célèbre Ara rouge.


Ver mapa más grande

Le Parc national volcan Barú

Written by jeudi, 10 juillet 2014 08:53

Le Parc national volcan Barú s'étend sur une superficie de 14 322,5 ha. Il est situé dans la province de Chiriquí. Depuis le volcan, il est possible d’admirer les deux océans. La température fluctue entre 20 °C sur les flancs du volcan à 10 °C dans le massif.

Le volcan Barú n'est plus actif, mais vous y découvrirez des sentiers entre les laves ainsi que des falaises de la cordillère de Talamanca. Il convient de mentionner, entre autres, que le Río Caldera y prend sa source et qu'il est un affluent de différents fleuves, dont le Río Chiriquí, le Río David et le Río Platanal.

Une forêt tropicale humide dont le climat, la flore et la faune sont exquis et qui offre un charme et un spectacle que l’on retrouve uniquement dans la nature.

La forêt tropicale humide du volcan est le refuge d’animaux tels que la Pénélope unicolore, des pumas, des cerfs, des porcs-épics et des chauves-souris.

Sentier du voclan Barú - Route Ouest

Informations concernant le sentier :

-Type de sentier : Aller-retour
-Distance : 16,5 km aller-retour
-Durée du parcours : 9 -11 heures minimum
-Augmentation dans le relief : 1 578 m (5 177 ft)
-Altitude max. : 3 478 m au-dessus du niveau de la mer (11 410 ft)
-Attraction : Forêt tropicale humide, vues, flore et faune
-Activités : Trekking, camping, observation d'oiseaux
-Fréquentation : Basse

Niveau de difficulté - difficile :
La randonnée sur ce sentier requiert une bonne condition physique. Ses informations s'appliquent aux sentiers qui pourraient être dangereux à certains endroits et qui doivent être parcourus avec prudences. Les sentiers peuvent traverser des zones accidentées où le chemin n’est pas balisé ou encore des terrains très pentus requérants une certaine habileté.


Recommandations :

-Il convient de respecter la piste. Préparez-vous bien et vous n’aurez aucun souci !

-Partez avec un guide expérimenté. Certains visiteurs se sont perdus, car le sentier n'est pas balisé.

-Nous vous recommandons de partir avec un guide, même si vous connaissez le sentier. Ne faites pas la randonnée seul. Il est courant que les bifurcations changent, ce qui peut désorienter les personnes ayant déjà parcouru le sentier.


Que faut-il emporter ?

  • De l'eau en suffisance (1,5 - 2 l par jour par personne)
  • Des chaussures de randonnée (voir point extra)
  • Des vêtements pour le froid, car la température peut descendre jusqu'à zéro (0ºC / 32ºF).
  • Un imperméable
  • Un répulsif pour insectes, optionnel
  • Une lampe torche
  • Un bâton (optionnel)
  • De la nourriture en suffisance, en particulier si vous allez camper.
  • Un équipement de camping adéquat (assurez-vous que votre sac de couchage soit adapté aux températures froides, 0 ºC / 32 ºF).  

Pour plus d'information : www.caminandopanama.org


Sentier Los Quetzales

Informations sur le sentier :

Type de sentier : Aller-retour
Distance : 6,6 km aller (8,8 km avec les 2,2 km pour l'accès au Alto Chiquero) - 18 km aller-retour
Durée du parcours : 5-6 heures (10-12 heures aller-retour)
Augmentation de l’altitude : 686 m (5 177 ft)
Altitude max. : 3 478 m au-dessus du niveau de la mer (11 410 ft)
Attractions : Forêt de nuages, vues, flore et faune
Activités : Trekking, camping, observation d'oiseaux
Fréquentation : Faible

Niveau de difficulté - difficile : La randonnée sur le sentier requiert une bonne condition physique. Il est possible de réaliser de longues randonnées sur terrains irréguliers (traversées de rivières, végétation dense, grands rochers, sol très glissant) ou des randonnées plus courtes sur des pistes avec une pente importante.

Recommandations :

Partez avec un guide local expérimenté. Vous éviterez ainsi de vous perdre et vous participerez au développement de l'économie locale.

Le nécessaire :

  • De l'eau (1,5 - 2 l par jour par personne)
  • Des chaussures de randonnée (voir informations supplémentaires)
  • Un imperméable
  • Une trousse de premiers soins
  • Un répulsif pour insectes (optionnel)
  • Une lampe torche
  • Un bâton de randonnée (optionnel)
  • De la nourriture en suffisance, en particulier si vous allez camper.
  • Un équipement de camping adéquat.

Informations supplémentaires : 

-Pour la randonnée sur ce type de sentier, nous vous recommandons de porter des chaussures de randonnée. Assurez-vous de les utiliser à plusieurs reprises AVANT de vous lancer sur le parcours. Les ampoules sont très désagréables durant les randonnées.

-Vous trouverez des poubelles à différents endroits sur le sentier. En général, les visiteurs y jettent des bouteilles d'eau en plastique, ainsi que des conserves de nourriture et des cannettes de boissons énergétiques. Faites l'effort de garder le sentier propre et assurez-vous de « NE PAS lasser de trace de votre passage » - repartez avec ce que vous avez amené.

-Recommandations spécifiques de l'ANAM pour les visiteurs du Parc national du volcan Barú : www.anam.gob.pa

Pour plus d'informations : www.caminandopanama.org


Ver mapa más grande

Le Parc international La Amistad

Written by jeudi, 10 juillet 2014 08:46

Le Parc international La Amistad s'étend sur 207 000 ha de nature le long de la Cordillière centrale dans les provinces de Chiriquí et de Bocas del Toro. D'origine volcanique, il offre des vues incroyables grâce aux montagnes qui donnent du relief à la région.

Cette zone reconnue et protégée par l'UNESCO abrite de grands arbres tels que l'amandier et le fromager que l'on retrouve sur différents sentiers. Une biodiversité qui vous submerge et vous invite à explorer les nombreuses attractions du parc qui comprend aussi les bassins des fleuves Teribe et Changuinola, deux cours d‘eau contribuant à l'apport hydro-électrique de la ville de Panama.

Le Parc international La Amistad abrite plus de 100 espèces de mammifères, 9 espèces d'amphibiens, 3 espèces de serpents et environ 400 espèces d'oiseaux, dont la Harpie féroce et le Quetzal, un magnifique oiseau très coloré. 


Ver mapa más grande

À partir du dimanche 6 juillet, Iberia opérera des vols quotidiens et directs au départ de Madrid et à destination du Panama, ce qui représente une augmentation de 40 % des sièges d'avion (600 sièges supplémentaires), pour une offre totale de 2 000 sièges par semaine pour la compagnie aérienne espagnole.

La saison des croisières de Colón reprendra à partir du mois d'octobre prochain avec l'arrivée des navires des croisiéristes Celebrity Cruises, Holland America, Princess Cruises et Pullmantur. 

Le centenaire du canal de Panama deviendra un des moments les plus importants de l'histoire du pays d'Amérique centrale et du monde en général. La célébration de l'anniversaire est fixée au 15 août 2014, le jour historique durant lequel le navire SS Ancón a traversé le canal pour la première fois, aura lieu cent ans après la construction de cette œuvre d'ingénierie extraordinaire qui est devenue une des principales routes de navigation du monde.

Selon l'Agence de promotion des investissements et des exportations (PROINVEX), le Panama a un fort potentiel et des avantages comparatifs dans différents secteurs, dont le secteur du tourisme pour lequel la sécurité juridique et la transparence en matière d'efficacité de la gestion publique jouent en sa faveur.


Nous visitons celle que l’on surnomme « le Dubaï des Amériques », ou encore « le Petit Miami », à la recherche des meilleures offres de mode espagnole.